www.autos-anciennes.fr.st  ma deuche

 Dernière mise à jour : mercredi 29 septembre 2004

Accueil
ma deuche
la TRABANT de Caro
ma FERRARI 250 LM
les concentres
bricolage et astuces
liens sympas

 

2cv Spécial AM 1979, couleur Mandarine AC 437

N'en déplaise aux détracteurs, cette deuche est bien une 2cv Spécial, malgré sa troisième glace de custode, et sa couleur Mandarine.

En 1979, Citroën fit évoluer la 2cv Spécial, en lui ajoutant une troisième glace de custode, et, en ajoutant toutes les teintes et toutes les options disponibles au catalogue pour la gamme 2cv.

Motorisée par le 435cc, cela en fait un véhicule assez rare, car, très peu de Spécial ont été produits avec la troisième glace latérale, et, encore moins dans la teinte Mandarine (AC 437), cette teinte n'étant plus trop à la mode à la fin des années 70, elle aurait rencontré plus de succès fin des années 60... . De plus, des 1980, la 2cv Spécial fut remplacée par la 2cv6 Spécial, avec le moteur 602cc, plus puissant. Donc, une seule année de production pour la 2cv Spécial à 3 glaces latérales.

Propriétaire de cette deuche depuis Mai 2003, je m'attache à l'entretenir et la restaurer. C'est une première main, totalisant 54500 Km le jour de l'achat, le moteur avait été changé à 49800 Km par l'ancien propriétaire, sans raison apparente. Malgré son aspect "pas trop mal" (photo), il y avait pas mal de boulot, ne serait ce que passer le contrôle technique, et, faire enlever la mention "véhicule non-roulant" apposé gentiment sur la carte grise...

Les planchers et bas de caisse étant percés en de multiples endroits (photo), il a fallu procéder à une restauration artisanale, pour stopper le mal. Dès son retour à la maison, un démontage de toutes parties de carrosserie amovibles a été effectué, ce qui donne un sacré look (photo)... N'ayant pas de poste à souder MIG, ni la place ou le temps de refaire tout ça dans les règles de l'art avec des planchers ou bas de caisse neuf, je l'ai rendue un peu plus présentable (photo) en refaisant le plus proprement possible avec de la fibre de verre, sans avoir oubli de stopper toute la rouille avec du Rustol©. Cette restauration étant provisoire, et, juste prévue pour rouler, se faire plaisir, une restauration plus poussée est prévue (changement des planchers, bas de caisse, peinture complète) dès que j'aurais plus de place et de matériel pour me lancer, ou, de plus gros moyens pour le faire faire par un professionnel...

Tout le soubassement ayant été blaksonné, il a fallu gratter (merci Caro...), remettre une couche de Rustol©, puis, une couche de vernis au brai de houille (le  vernis noir sur les photos) pour éviter que l'eau stagne et recommence son oeuvre... En plus, sur les ailes avant, ça donne un rendu pas mal.

Début Septembre 2003, après quelques jours de vacances passés sur la voiture, elle participait à son premier rassemblement deuchiste (à Damelevieres, photo).